Description de la plante

Visite des ombrières pilotes de Hao, Takaroa et Takapoto

La directrice de l'établissement Emma Maraea-Tavaearii a terminé sa tournée des ombrières-pilotes implantées aux Tuamotu par les...

Lire la suite ...

Visite des ombrières pilotes de Tikehau et Anaa

La directrice de l'établissement Emma Maraea accompagné de la directrice technique Timeri Atuahiva  ainsi que le responsable...

Lire la suite ...

Première coupe de 2019 à Tahiti

La première coupe de vanille mûre à Tahiti pour 2019 a eu lieu hier. Une...

Lire la suite ...

Le calendrier des ventes de vanille mûre 2019 est disponible !

Ia orana ! Les ventes de vanille mûre pour 2019 vont bientôt commencer. En plus du calendrier...

Lire la suite ...

La Vanille de Tahiti au Salon International de l'Agriculture de Paris

Le Salon International Agricole de Paris s'est tenu du 23 février au 03 mars 2019...

Lire la suite ...

Journées Portes ouvertes à Tahiti

Plus d’une soixantaine de personnes ont répondu présent pour cette dernière Journée Portes Ouvertes organisée...

Lire la suite ...

Journées Portes ouvertes à Moorea et Tahiti

L'Etablissement organise ses "Journées Portes Ouvertes" à Moorea à la mairie de Afareaitu le 30...

Lire la suite ...

Journées Portes ouvertes à Raiatea

Le Pôle Production de l’établissement Vanille de Tahiti, la directrice technique Timeri Atuahiva ainsi que...

Lire la suite ...
Vanilla x tahitensis  diffère des autres vanilliers cultivés Vanilla planifolia et Vanilla pompona car sa tige est plus fine, ses feuilles plus fines également sont ovales, lancéolées, plus longues que larges, d’un vert foncé. Les fleurs, blanches sont plus jaunâtres que Vanilla planifolia. Les fruits, aromatiques sont, contrairement à Vanillaplanifolia, indéhiscents, c’est- à- dire qu’ils ne s’ouvrent pas spontanément à maturité. Il existe au moins 14 cultivars de vanille tahitienne qui diffèrent par la taille, la largeur des feuilles, la taille, la forme ou la couleur des fruits.

Deux sont principalement cultivés: ils ont pour nom ‘Tahiti’ et ‘Haapape’. Ces deux cultivars ont des compositions aromatiques proches. La forme Haapape est très appréciée des agriculteurs : la liane est plus robuste que la ‘Tahiti’ et ses fleurs plus faciles à marier donnent des gousses plus longues et lourdes. Mais attention de ne pas confondre taille de gousse et qualité aromatique !

La qualité se mérite : la forme ‘Tahiti’ plus difficile en culture donne en contre partie des gousses plus riches en arôme.